Vannes Cyclo Randonneurs : site officiel du club de cyclotourisme de VANNES - clubeo

Pinarello Nytro : le vélo de course à assistance électrique Cycles Chedaleux Saint Avé

28 novembre 2017 - 21:09

Pinarello Nytro : le vélo de course à assistance électrique

Publié le : 25 novembre 2017

Vous qui roulez avec vos amis le dimanche matin et n'arrivez plus à suivre la cadence ! Vous qui aimez grimper les cols en montagne mais n'avez plus la condition physique pour y goûter ! Vous qui avez été rattrapé par des ennuis de santé, par le surpoids, par l'âge,... Et après tout pourquoi faudrait-il avoir une excuse pour acquérir un vélo de course à assistance électrique, lorsque le motif est légitime : continuer à pratiquerretrouver le plaisir de faire du vélo plutôt que tout arrêter.

Si la géométrie, les lignes élégantes et gracieuses du nouveau Pinarello NYTROnous rappelent bien celles du DOGMA F10, le petit dernier ne joue pas dans la cour de la course à la victoire mais bel et bien celle de la convivialitéLe Pinarello Nytro n'en reste pas moins un vélo de course

Le tube diagonal du Pinarello NYTRO accueille le bloc moteur-batterie de la société allemande Fazua, pour une intégration toute en discrétion. Le système fait preuve d'originalité, puisqu'il y a un boîtier de pédalier de 1,31 kg qui reste à demeure sur le cadre. L'ensemble moteur-batterie (l'un des plus légers sur le marché avec ses 4,7 kg), peut quant à lui facilement se démonter. Avec un poids total de 13 kg, si le Pinarello NYTRO reste plus lourd qu'un vélo de course classique, il n'en reste pas moins très léger sur le marché du VAE.

 

L'ensemble bloc-moteur peut se démonter sans outil, il suffit de replacer le cache en plastique pour que le Nytro devienne un vélo classique

Inutile de péciser que le Nytro n'est pas un vélo moteur, c'est un Pedelec, donc il faut pédaler pour bénéficier de l'assistance. Tout comme n'importe quel vélo à assistance électrique, le moteur est donc bridé à 250 watts et se coupera au-dessus de 25 km/h. Une console placée sur le cintre permet de sélectionner 4 niveaux : sans assistance pour rouler sur un vélo classique, Breeze (125 W), River(250 W) et Rocket (400 W). Le système intègre également divers paramètres, tels que la vitesse, la puissance développée par le cycliste et sa cadence de pédalage. Ce qui veut dire que les 400 W fournis par le moteur ne vous feront pas rouler à 20 km/h en montée. En revanche, il permettra de grimper des cols à plus de 10% avec plus de facilité, voir même de les affronter lorsqu'avant on les pensait hors de portée. Avec la puissance maximale, l'autonomie est de 1400 m de dénivelé positif. La batterie est prévue pour 500 cycles et se recharge complètement en 4 heures.

La sortie officielle du Nytro est prévue courant janvier-février 2018, mais comme toute l'équipe Cycles Chedaleux a été très sage cette année, il se pourrait bien qu'un exemplaire du Pinarello Nytro se retrouve sous le sapin du magasin avant la fin de l'année...

Commentaires