Vannes Cyclo Randonneurs : site officiel du club de cyclotourisme de VANNES - clubeo

L'apprentissage du vélo à l'école

18 février 2018 - 22:28

L'école primaire va devoir former ses élèves à la pratique du vélo. Un enjeu de sécurité pour un moyen de transport qui se répand. Reste à fixer les modalités de mise en oeuvre et les ambitions du programme.

173_homepage.jpg© Delphotostock

La pratique du vélo va figurer au programme des écoliers. Tous les enfants apprendront à rouler à vélo pour l'entrée au collège. À l'école primaire, le “savoir rouler” sera intégré au même titre que le “savoir lire” et le “savoir compter”. C'est l'une mesures entérinées le 9 janvier, lors du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), qui a réuni le Premier ministre, Edouard Philippe, et 10 ministres et secrétaires d'Etat.

Développer la pratique du vélo, en toute sécurité

La pédagogie en matière de sécurité routière devient urgente, à l'heure de la montée en puissance de l'usage du vélo. Depuis 2010, le nombre de cyclistes tués sur les routes augmente en moyenne de 1,6% par an, avec une hausse de 8,7% pour la seule année 2016. Généraliser l'apprentissage du vélo est aussi un outil pour inciter à une pratique régulière. Une manière de lutter contre la sédentarité, dont les méfaits touchent les collégiens en particulier.

L'annonce de la mesure a réjoui la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB). Lors de la campagne présidentielle, l'association avait obtenu l'engagement du candidat Macron de “rendre systématique l'apprentissage de la mobilité à vélo à l'école primaire”. Cette annonce intervient avant même le lancement officiel du plan vélo par la ministre des Transports, prévu en février, se félicite Olivier Schneider, président de la FUB.

Le succès du programme dépend de son contenu pratique

Reste à savoir si l'école se donnera les moyens de former à la circulation sur les routes. La FUB souhaite que chaque enfant puisse acquérir une réelle autonomie pour se rendre de son domicile à son collège. “Il ne faut pas que ce soit juste une demi-journée dans la cour d'école, mais un véritable apprentissage en conditions réelles sur les années CM1 et CM2”, recommande Olivier Schneider.

Pour cela, la Fédération se propose de participer à la formation d'intervenants agréés pour les écoles primaires. Leur métier serait similaire aux Initiateurs Mobilité Vélo (IMV), qui forment déjà aujourd'hui les futurs cyclistes dans près de 100 vélo-écoles, à travers la France.

L'exemple réussi des vélo-écoles, partout en France

Les titulaires du brevet IMV, bénévoles ou salariés d'associations de cyclistes, interviennent notamment sur des formations dans les quartiers, avec l'appui financier du Centre communal d'action sociale. En 12 séances de vélo-école, les élèves apprennent l'équilibre, le freinage, à suivre une trajectoire... Ils circulent ensuite dans la rue pour apprendre à se positionner, anticiper, s'orienter et interagir avec les autres usagers de l'espace public.

À noter que les diplômés du “CQP Educateurs Mobilité à Vélo” figurent aussi parmi les formateurs qui pourraient intéresser les écoles primaires. Le certificat est coordonné par le Club des Villes et des Territoires Cyclables (CVTC), depuis sa mise en place en 2015.

Commentaires