Vannes Cyclo Randonneurs : site officiel du club de cyclotourisme de VANNES - clubeo

Débuter le vélo en ville

27 juillet 2020 - 10:11

DÉBUTER LE VÉLO EN VILLE :

LES BONS RÉFLEXES À ADOPTER

RÉGLEMENTATION VÉLO - COMMENT FAIRE DU VÉLO EN VILLE ?

Si le vélo en ville est accessible à tout le monde, ce n’est pas pour autant que vous êtes incollables au moment de démarrer.

Pas de panique, vous acquerrez bien vite les quelques automatismes pour une pratique saine et adéquate du vélo en milieu urbain. Réglementation vélo, nous VOILÀ ! 

S'ÉQUIPER EN ACCESSOIRES DE SÉCURITÉ

« Voir et être vu » : c'est la règle d'or du cycliste sur la route !

Pour signaler votre présence au milieu de la circulation, misez sur un gilet réfléchissant (si temps sombre) et un casque homologué aux couleurs vives.

Puisque plusieurs précautions valent mieux qu'une, équipez également votre vélo d'un avertisseur sonore de bonne qualité. Histoire que les piétons qui n’ont pas d’yeux derrière la tête puisse vous entendre arriver !

ENTRETENIR SON VÉLO

Après chaque sortie, vous pouvez vérifier rapidement l’état de votre vélo.

Deux éléments doivent attirer plus particulièrement votre vigilance : les freins et les pneus.

Ceux-ci seront à remplacer dès qu’ils paraîtront usés.

Côté pneus, une précaution supplémentaire s'impose : leur pression doit toujours être comprise entre 3,5 et 5 bars.

PRIVILÉGIER LES PISTES CYCLABLES

Sans être un rempart infranchissable, les pistes et bandes cyclables vous permettent de bénéficier d'une distance de sécurité avec les autres usagers de la route.

Et, cerise sur le gâteau, vous y respirez un air plus pur qu'au milieu de la circulation.

30 % de particules en moins, ça ne se refuse pas !

VÉLO SUR LE TROTTOIR, AUTORISÉ OU PAS ?

La règle est simple :
"seuls les enfants de moins de huit ans sont autorisés à emprunter les trottoirs, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons".

Et c'est la Sécurité routière qui le dit.

RALENTIR MÊME SI L'ON A LA PRIORITÉ

Si vous avez la priorité… votre priorité reste la sécurité !

Un automobiliste un peu distrait pourrait ne pas vous avoir bien remarqué·e.

Il est donc conseillé, lorsque vous abordez une intersection, de ralentir de façon systématique pour pouvoir vous arrêter en cas de besoin.

À vélo, point d'orgueil !

TOUJOURS ANNONCER SES CHANGEMENTS DE DIRECTION

Pour éviter de prendre les autres usagers de la route au dépourvu, avertissez-les en tendant le bras dans la bonne direction avant de vous engager dans un virage.

Rappelez-vous la fameuse règle d'or : « voir et être vu » !

NE PAS DOUBLER À DROITE

En dépassant les voitures ou les bus par la droite, vous risquez de vous placer dans l’angle mort de leurs rétroviseurs et donc, de devenir invisibles aux yeux des conducteurs.

A vélo comme en voiture, on ne dépasse donc que par la gauche !

OUVRIR L'OEIL ET LE BON !

Déformations de la chaussée, détritus jonchant le sol ou plaques d’égout glissantes par temps pluvieux : autant d’obstacles qu’il est facile d’éviter… à condition de les avoir bien repérés !

Tout au long de votre trajet, garder un oeil attentif sur l'état de la route.

FAIRE ATTENTION AUX PORTIÈRES DES VOITURES

Pour un automobiliste pressé, ouvrir sa portière brusquement est un geste anodin, presque machinal.

Le phénomène est si fréquent que les Anglais lui ont trouvé un petit nom : le « car dooring » !

Le bon réflexe ? Maintenir une distance de sécurité d'au moins 50 centimètres chaque fois que vous longez une file de stationnement.

 

SURVEILLER LES PIÉTONS

La route n’est pas réservée qu’aux seuls automobilistes et les piétons sont aussi à surveiller.

Mieux vaut rouler au pas afin de ne pas se laisser surprendre par un piéton qui traverserait en dehors de clous sur la route ou qui emprunterait la piste cyclable.

C’est le moment de faire retentir votre sonnette !

COMMENT S'HABILLER POUR FAIRE DU VÉLO EN VILLE ?

LE CASQUE

Protéger votre tête, c’est l’assurance de circuler en toute confiance.

Les casques s’adaptent à votre morphologie grâce à un revêtement intérieur en mousse et sont conçus pour vous éviter de transpirer.

Le casque de vélo est confortable et peut être mode si vous assortissez sa couleur avec celle de votre vélo !

L'ANTIVOL

Votre sécurité est essentielle, tout comme celle de votre vélo.

Pour le garer en ville toute la journée tandis que vous êtes au bureau, privilégiez un antivol très résistant.

Pour des stationnements plus limités comme le temps de faire une course ou de vous rendre à un rendez-vous, privilégiez unantivol plus léger.

LE FLUO

Votre vélo de ville dispose d’éclairages avant et arrière mais parez-vous d’un vêtement fluo à la nuit tombée.

Pour un confort maximum au quotidien quelle que soit la saison, n’hésitez pas à investir dans une paire de gants.

Ils seront parfait pour les départs au petit matin avant l’arrivée de l’été.

En cas de mauvais temps avec risque d’averses, équipez-vous d’une veste imperméable.

Elle vous permettra de rouler au sec par temps humide.

LE PANIER

Pédaler en ville, c’est allier l’utile à l’agréable.

Un panier avant est pratique pour déposer un sac à main ou un attaché-case.

Vous le choisirez en fonction de votre besoin.

Pour votre ordinateur ou vos petites courses, la besace a l’avantage de se détacher en un seul geste pour être portée sur l’épaule.

Les sacoches arrières simples ou doubles augmenteront encore vos possibilités.

LE SIÈGE-BÉBÉ ?

En dessous de 12 ans, le port du casque est obligatoire.

Une fois bien équipé, bébé s’installera sur son siège spécifiquement conçu pour lui.

Commentaires